lundi 1 avril 2013

Loïc 1 ou Busty marquise des anges


Département: 91 – Date de l’annonce: 21 juillet

J H 32 ans de bonne éducation et de bon physique désire rencontrer une femme au contact agréable de 30 à 60 ans. Votre poids et taille m’importent peu, vous devez simplement être à la recherche d’une relation saine basée sur le respect et bien sûr posséder une très forte
poitrine,
en attente de votre réponse
bien amicalement

Répondre à l’annonce


Quelques jours plus tard, je décidais –enfin- de m’inscrire sur un site. Mais qu’écrire comme annonce? Après maintes réflexions j'optai pour un « jeune femme, la trentaine, ronde et toute en forme souhaiterait rencontrer un homme très doux et tendre » mais après l’avoir lue à  Ronan, celui-ci m'indiqua que ça ne convenait pas, que cela semblait pathétique et désespéré, et qu'un tel message ne me vaudrait pas beaucoup de réponses. Après m’avoir proposé comme annonce « bonne salope souhaiterait rencontrait bonne grosse queue », que je m’empressais de refuser catégoriquement à sa grande déception, nous convînmes d’une plus sobre mais moins mièvre: « jeune femme, grande, ronde, extrêmement bustée cherche homme câlin et coquin pour rencontre cool et sensuelle; réponse si photo. ». 

Je m’empressai de l’inscrire, puis je parcourus les autres annonces. Certaines étaient plus ou moins attractives, jusqu'à ce qu'une attire particulièrement mon attention: « J H 32 ans de bonne éducation et de bon physique désire rencontrer une femme au contact agréable de 30 à 60 ans. Votre poids et taille m’importent peu, vous devez simplement être à la recherche d’une relation saine basée sur le respect et bien sûr posséder une très forte poitrine,

En attente de votre réponse

Bien amicalement ».

Voilà qui était très tentant: un homme de mon âge, cherchant une très grosse poitrine et n'ayant que faire de la taille et du poids.
Alléluia, cela me convenait tout à fait car ma crainte principale, c’était qu’en me découvrant ou en voyant mes photos, l’homme déguerpisse d'un air dégoûté. En toute honnêteté, mes problèmes sexuels qui m’avaient bloquée durant des années étaient depuis longtemps résolus, mais en revanche, je n’arrivais pas à concevoir que je puisse plaire à un homme qui ne soit pas pervers tant j'avais des a priori grossophobes vis-à-vis de moi-même et du mal à supporter mes attributs.
 Je décidais donc de répondre à cette annonce. Je restais assez sobre, relativement méfiante, et composais un mail du genre « bonjour, je m’appelle Valérie, j’ai 30 ans et je suis grande, ronde avec une poitrine très impressionnante. Je suis timide mais épicurienne. J’habite Paris dans le XXe et je cherche une relation douce et câline. Bises… »

Le lendemain, je reçus cette réponse: « nous avons le même âge Valérie, je vis dans le sud de Paris à 25 km environ, le fait que tu sois un peu timide me convient parfaitement car je le suis également. On me dit beau garçon, j’espère que cela sera aussi ton avis si nous venons à nous rencontrer un jour prochain.

Peut être pourrais-tu m’envoyer une photo de toi?

Nous pouvons si tu le désires simplement correspondre dans un premier temps, et apprendre un peu plus l’un de l’autre ou bien encore nous voir rapidement, je te laisse juge en la matière. Il est certain que pour ma part que l’idée de m’endormir tout contre toi et de passer une nuit câline va me poursuivre ces prochains jours…

A bientôt mon ange »



J’étais toute émoustillée et je dois dire assez étonnée. L’homme qui me répondait semblait savoir écrire très correctement, sa réponse n’était ni vulgaire ni choquante… Mes a priori commençaient à s’effriter. Je lui répondis en expliquant un peu qui j’étais, ce dont j’avais envie, et surtout lui demandai ce qu’il désirait exactement. Le lendemain, je reçus une longue réponse:

« Bonjour,

Je ne recherche rien en particulier en vérité, c’est plus pour m’amuser que j’ai passé une annonce, tu serais étonnée de savoir que c’est également une première pour moi car jamais auparavant je ne l’avais fait, cela ne fait pas vraiment partie de ma façon de fonctionner.

Mon annonce était si directe et brutale qu’elle n’avait d’autre ambition que d’exprimer un fantasme et mon goût pour les belles poitrines, quelle ne fut pas ma surprise en constatant qu’une demoiselle s’y soit reconnue (pour mon plus grand plaisir).

La deuxième bonne surprise est de constater que tu es une fille « normale », j’entends par-là que l’on peut imaginer que toutes les personnes qui passent ce genre d’annonce ou qui y répondent soient un peu allumées, alors que toi tu me parles de tendresse et de câlins, ce que j’apprécie beaucoup car je crois être un peu romantique sans tomber dans un excès ridicule.

J’avoue aimer aller doucement dans une relation et le fait de commencer celle-ci en correspondant est très agréable, et puis nous pourrions dans la pire des hypothèses devenir de simples correspondants réguliers, inutile de te dire que cela serais pour moi une épreuve de ne pas pouvoir caresser ton superbe corps, mais bon, soyons fort et gardons l’amitié si c’est tout ce qu’il doit nous rester…

Je n’ai pas de photo dans l’immédiat, mais je te promets de t’en faire parvenir une dès que j’aurais la ou les tiennes, accorde-moi le privilège de m’en envoyer une de toute ta silhouette en plus de ton visage, cela sera pour moi le signe de la confiance que tu voudras bien m’accorder, alors je te ferai parvenir la mienne… ok, ok, je sais que ce n’est pas très fair-play, mais bon, on est courageux ou on ne l’est pas.

Pour en revenir à une éventuelle relation, je suis un peu dans ton cas, je suis bien célibataire mais parfois la complicité d’une femme me manque un peu et l’idée de m’endormir auprès d’elle certains soirs se fait plus présente, alors pourquoi ne pas laisser aller nos désirs le plus simplement du monde, sans calcul ou prise de tête, sans se demander si l’on a prononcé les mots qu’il fallait dire ou ne pas dire ; vraiment je pense que nous devrions accepter cette rencontre virtuelle même si cela nous semble un peu étrange.

Si cela peut te rassurer, sache que je ne suis pas un fou… Si demain tu me dis que tu ne veux plus entendre parler de moi et bien il en sera ainsi, je n’ai pas pour habitude de harceler les jeunes femmes. Pour te rassurer encore un peu (si cela est nécessaire) je suis d’un physique très convenable, je mesure 1m82, annonce 80 kg à la pesée, brun, et je suis pas seul par obligation, les femmes tentent de leurs charmes régulièrement sur ton serviteur (sans prétention aucune).

Voilà, pour conclure je ne sais pas comment t’appeler … Busty (ce qui est plutôt évocateur) ou Valérie… indique moi ta préférence.

Je t’embrasse.

Loïc»

Cet homme me plaisait.

Je me sentais de plus en plus happée dans un piège où ma curiosité me poussait, j’étais déjà mordue… Je voulais décidément en savoir plus et je me plaisais à imaginer comment ce fameux Loïc pouvait-il être, notre future rencontre…


Aucun commentaire: